Le Rendez-Vous des Sages

Sur les traces

des passeurs

Le jeudi 16 juin, à la place de notre rencontre habituelle, ceux qui le pouvaient s’étaient donné rendez-vous à 13h45 au parking de la Célestine situé à environ 250 m du pré-Poncet en direction de Chapelle des Bois pour faire une randonnée. Arlette qui fait partie de notre association s’était occupée de l’organisation de la journée et avait pris contact avec Monsieur Bernard Bouveret. A 14h Monsieur Bouveret, un des derniers passeurs franc-comtois encore en vie, nous a guidés sur les traces des passeurs en nous donnant beaucoup d’explications sur ses activités pendant la seconde guerre mondiale ; nous avons pu lui poser de nombreuses questions.

DSCN8145

Monsieur Bouveret, qui connaît très bien tous les sentiers de la forêt du Risoux à Chapelle des Bois, n’avait que 17 ans lorsqu’il a été recruté par les services de renseignements suisses. Il devait traverser la forêt pour faire passer des lettres et des renseignements de l’autre côté de la frontière.

DSCN8146

Puis il a fait passer des personnes qui fuyaient le STO (service du travail obligatoire) et des Juifs. Il les emmenait jusqu’au chalet du Rendez-vous des Sages en Suisse. Arrivés là, ils ne risquaient plus rien.

DSCN8147

Après être passés devant un endroit qui a servi de cachette de nombreuses fois, nous sommes allés au Rendez-vous des Sages : refuge devenu un haut lieu de rencontres entre résistants. Là nous avons fait une pause d’environ 1h30 et Monsieur Bouveret nous a raconté beaucoup d’anecdotes. Lorsqu’il transportait des enfants, il devait souvent les porter sur ses épaules, leur parler pour les mettre en confiance, il fallait éviter qu’ils pleurent pour ne pas attirer l’attention. Il préférait les nuits sans lune, pour ne pas se faire repérer ; il s’était habitué à l’obscurité et connaissait les chemins par cœur. Il changeait aussi de passage pour éviter de se faire repérer par les Allemands. Pendant toute cette période ce qui était difficile c’était de ne rien dire, même si autour de soi des informations fausses circulaient. Il nous a ensuite raconté son arrestation par la Gestapo en avril 1944 et sa déportation avec son père à Dachau, où ils passeront un an avant de revenir en France tous les deux.

DSCN5507

Après cet arrêt, nous sommes revenus au point de départ en empruntant un autre chemin le long du mur qui matérialise la frontière. DSCN5509

Les bornes frontières ont d’un côté la fleur de lys (emblème du roi de France) et de l’autre l’emblème des cantons suisses.

Cette randonnée nous a permis de mieux connaître l’histoire de cette période. Nous ne pouvions qu’être émerveillés par tout ce qu’il a vécu. Pouvoir parler librement après toutes ces années de silence sur ces activités clandestines est quelque chose de merveilleux pour lui. Il y avait beaucoup d’admiration et d’émotion chez les participants. Lui aussi était très ému, lorsqu’il évoquait les souvenirs de cette période et des personnes qu’il avait côtoyées. Nous avons terminé la journée en continuant d’évoquer tout cela au restaurant : « Chez Valentin » à Foncine le Haut.

Un grand merci à Monsieur Bouveret et à Arlette pour l’organisation de cette journée.

Cet article, publié dans Evénements Historiques, Historische Ereignisse, Nos sorties, Unsere Ausflüge, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le Rendez-Vous des Sages

  1. PETITS PAS dit :

    16 juin 2016, météo France annonce de la pluie sur le Risoud !! Les randonneurs s’inquiètent : on y va ou on n’y va pas ?
    Monsieur Bouveret, homme vaillant s’il en est et cheminant à plus de nonante ans ne fut pas arrêté par quelques gouttes de pluie ce 16 juin !! Sollicité, sur cet aspect atmosphérique il répondit : « Pourquoi, je n’ai jamais été arrêté par la pluie pendant la guerre, il n’y a donc pas de raison que celle-ci m’arrête aujourd’hui ».
    Ne manquez pas à l’automne de suivre la programmation de « Des racines et des ailes » sur FR3, une émission sur le Jura laissera quelques instants la parole à cet homme habité de valeurs morales, humaines et patriotiques devenues rares de nos jours !
    Ceux qui n’auraient pas eu la chance d’entendre ses propos peuvent se procurer le livre « Le rendez-vous des sages », aux éditions mon village, récit de cette période de la vie de Monsieur Bouveret.
    Pour les voyageurs, allez à l’hôtel, restaurant de la truite au Pont (CH) prendre un verre en terrasse et profitez-en pour vous rendre dans la salle de restauration au fond à droite en entrant, une petite exposition sur cette période trouble des passages orne les murs.
    Pendant que vous êtes là, cheminez le long du lac, fort joli d’ailleurs, en direction de Charbonnière et à quelques pas découvrez le monument mis en place sur le port afin de rappeler aux quidams passant que des hommes et des femmes dans l’anonymat et au péril de leurs vies ont œuvré durant la guerre à sauver d’autres vies inconnues !
    Ayez une pensée pour eux, c’est un peu grâce à eux si nous pouvons parler de liberté aujourd’hui !

  2. Bernard dit :

    Merci à Monsieur Bouveret pour ce témoignage précieux dont nous avons pu bénéficier! Les témoins de ces années difficiles sont de moins en moins nombreux. Mais il faut garder le souvenir de ce qui a été fait par les uns et les autres. Livres, films, monuments, plaques commémoratives seront là pour nous remettre en mémoire cette période.

  3. Hervé dit :

    Bonjour, M. Bouveret fait parti de ces derniers témoins et acteurs de cette période d’occupation et de collaboration où résister était extrêmement dangereux. Il faut continuer à rendre hommage à ces personnes, connues ou anonymes, qui ont pris tous les risques pour que la liberté l’emporte sur la guerre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s