Die Villinger Fasnet

  Die Villinger Fasnet

  Du samedi 1 au mardi 4 mars 2014 :

 Quel beau Carnaval cette année !

En effet, cette année est une année particulière. Cela fait 50 années que la ville de Pontarlier est jumelée avec cette ville de Forêt Noire : Villingen-Schwenningen.

En 1964, Villingen était encore une ville de 35 000 Habitants. Maintenant la ville s’ appelle Villingen-Schwenningen et compte 82 000 habitants.

A l’ occasion de cet anniversaire, beaucoup d’ événements particuliers auront lieu dans le courant de cette année 2014. 

Réception des musiciens par H. O.B. Kubon

Réception des musiciens par H. O.B. Kubon

 

Le premier de ces événements : l’ Harmonie Municipale de Pontarlier participe activement au Carnaval : « Fasnet » aux côtés de leurs homologues de la Stadt-und Bürgerwehrmusik.

Depuis des années, moi le Pontissalien que l’ on dit amoureux de Villingen-Schwenningen, je souhaitais voir se rencontrer ces deux formations lors du carnaval.

Mais comment expliquer à des Français ce que représente le « Fasnet » ? Le « Fasnet », cela se vit, cela ne s’ explique pas.

La Schunkellied devant la mairie

La Schunkellied devant la mairie

 

Les musiciens de Pontarlier ont dû apprendre la marche du «Narro» ! ! ! ! Puis la valse nommée «Schunkellied» ! ! ! ! ! Tout cela dans les locaux pontissaliens. Mais entre : voir des notes sur une feuille, entendre un CD et vivre cette musique dans l’ ambiance de la rue, il y a une marge importante. Et là, les Pontissaliens ont vécu quelque chose de magique. Même s’ il a fallu s’adapter (la marche du «Narro» était jouée trop rapidement par nos musiciens). Impressionnant, surtout pour la batterie ! ! ! Une fois le rythme pris, la magie s’ est opérée et les applaudissements ont fusé de la part des spectateurs. Quel accueil de la part des habitants ! ! ! Quelle ambiance ! ! ! ! Qui a eu l’ idée géniale de mélanger Français et Allemands pour ce premier défilé ? Cela a pris spontanément je crois. Et devant la mairie, lorsque Monsieur le Maire de Villingen-Schwenningen a remis les clés de la ville au carnavaliers, que la valse «Schunkellied» était belle ! : Tout le monde se balançait au rythme de la musique. Que l’ ambiance était belle. Votre serviteur en avait les larmes aux yeux de bonheur.

Un ensemble de 6 fanfares au centre de la ville

Un ensemble de 6 fanfares au centre de la ville

 

Nous avons passé ensuite la soirée dans le local de répétition de la Stadt-und Bürgerwehrmusik transformé en bistrot animé pour l’ occasion. Les jeunes musiciens allemands animaient la soirée avec entrain. C’ est alors que sur un air de jazz, dans la salle, nos Français n’ y tenaient plus, une trompette prit la parole , puis un trombone . . . . Je ne vous dis pas l’ ambiance. Le dialogue franco-allemand au travers de cette langue magique qu’ est la musique. Puis, «Les vieux de l’ Hop» ont animé la soirée avec le plaisir de jouer qui les caractérise. Nos jeunes de l’ Harmonie se sont vraiment éclatés et si les Allemands ont été au début un peu craintifs devant tant d’ enthousiasme, ils ont vite compris et l’ ambiance fut contagieuse. L’ Harmonie a participé aux « Hautes Journées » du carnaval, la « cinquième saison » comme disent les habitants de Villingen. Soit le dimanche avec la prise de possession de la ville par les carnavaliers, le lundi avec le défilé historique des « Narros » et la présentation des personnages au centre ville et le mardi avec le grand défilé (2H30 de parcours en défilé). Partout, tout fut impeccable de la part de l’ Harmonie . Les musiciens ont été appréciés et applaudis généreusement par toute la population . Quelle belle communion entre les habitants de nos deux villes. Les représentants de notre municipalités ont été, je crois, très heureux de participer au «Fasnet » et de voir ce spectacle de communion entre nos musiciens. 

Tout le monde crie "Narri-Narro"

Tout le monde crie « Narri-Narro »

 

Ce Carnaval était exceptionnel et restera gravé dans le coin de notre mémoire où il y a les plus beaux souvenirs.

En plus de la satisfaction de voir notre Harmonie, nous avons pu passer de beaux moments avec la DFG (ou CFA: Club Franco- Allemand) de Villingen-Schwenningen. L’ accueil fut très bien organisé dès notre arrivée par Gerhart son président et Claudia la trésorière de l’ Association. Gerhart nous a fourni toutes les nouvelles locales concernant le carnaval.

Le dimanche 20 personnes de la DFG venaient partager un moment avec nous au restaurant « le Rusticana ». Alors que nous nous installions à table, une amie de Bretagne vint même saluer tout le monde par téléphone. Merci Barbara pour cette surprise. 

 

Ils sont beaux nos musiciens: Quel beau souvenir !

Ils sont beaux nos musiciens: Quel beau souvenir !

Nous avons également rendu visite à beaucoup d’ amis que nous retrouvons toujours avec plaisir : Klara, Edi, Gen., Roland, Uli et Magda et bien sûr Elli.

Le mardi, nous étions invité à l’ apéritif international : moment traditionnel et incontournable avant le grand défilé. Merci à tous ces amis. Merci à Gerhart qui donne beaucoup de son temps pour les relations Franco- Allemandes. Merci à Renate pour son dévouement.

Voir le site de la Stadt un Bürgerwehrmusik de Villingen:

http://www.stadtmusik-villingen.de/Galerie/Fasnet%202014/index.html

consulter nos recettes typiques

https://acfapontarlier.wordpress.com/2012/02/23/rezepte-typisch-villinger-fasnet-gerichte/

Cet article, publié dans Evénements Culturels, Kulturele Ereignisse, Manifestations diverses, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s